festival de caves : A gorge dénouée

Festival de caves

Festival de caves 2014     A Gorge dénouée

D’après l’oeuvre Ghérasim Luca
Adaptation et mise en scène de Jean-Michel Potiron
Avec Pearl Manifold
Coproduction Théâtre à Tout Prix

Au commencement, je projetais de réaliser un texte de Christian Prigent, tiré de son recueil : Une erreur de la nature où il parle de la littérature, des prétendues obscurité et illisibilité des poètes, notamment de l’inaccessibilité de Ghérasim Luca.
Faisant suite à Un Petit Godard réalisé l’an passé au Festival de Caves où j’abordais les idées sur l’art de Jean-Luc Godard, cette nouvelle création devait traiter des idées sur la littérature de Christian Prigent.
En seconde partie de ce nouveau spectacle et en illustration de la théorie, je souhaitais faire écouter des poèmes de Ghérasim Luca.
Très vite, je me suis aperçu qu’il fallait faire disparaitre le théoricien (dont le magnifique texte : Une erreur de la nature demeure en arrière-plan) et céder la place au poète.
Nous donnerons chair à cette langue prétendument inabordable.
Outre l’opportunité d’engager une nouvelle collaboration avec le Festival de Caves et de travailler avec l’une de ses comédiennes « fétiches » (Pearl Manifold prêtera son corps et son esprit à cette langue de nulle part *… tandis que j’assurerai la mise en scène), cette nouvelle création nous fournira l’occasion de réaliser A Gorge dénouée, un spectacle de poésie, autrement dit un objet de théâtre hors-catégorie, une échappée au réel, un spectacle hors d’ici.
Jean-Michel Potiron

Bonnevent-Velloreille